Biographie de: LEMIEUX, Mario

Naissance : 5 octobre 1965 à Montréal, Québec
Intronisation : 2010
Discipline : Hockey
Catégorie : Athlète


De l'avis de bien des experts, Mario Lemieux a été le plus talentueux de tous les hockeyeurs qui ont vu le jour au Québec. Dès son arrivée dans la LNH en 1984, le numéro 66 des Penguins de Pittsburgh a forcé les statisticiens du grand circuit à retourner à leurs calculatrices pour homologuer les nombreuses marques qu'il a éclipsées.

Lemieux a donné le ton à sa carrière à son premier match. C'était au vétuste Garden de Boston quand le premier choix des Penguins, à sa première présence dans le match, a bloqué un tir de Raymond Bourque pour parvenir jusqu'au gardien Pete Peeters qu'il a déjoué avec un tir parfait.

C'était le début d'une fructueuse carrière pourtant amorcée dès son jeune âge sur les patinoires de Ville-Émard où il a vu le jour le 5 octobre 1965.

« Mario avait le hockey dans le sang », se souvient sa mère Pierrette. « Je me souviens de l'avoir grondé parce qu'il avait inondé une partie de la maison pour faire geler l'eau en ouvrant les portes pour faire une petite patinoire dans le corridor », dit-elle en riant de bon cœur.

Le surdoué patineur de 6 pieds et 4 pouces et 235 livres a disputé toute sa carrière dans la ville de l'acier entre 1984 et 2006. Il a permis aux partisans des Penguins de célébrer les conquêtes de la coupe Stanley en 1991 et 1992. Il a aussi gravé son nom à deux occasions sur le trophée Conn-Smythe décerné au joueur par excellence en séries.

Au cours de sa carrière, il a participé à cinq compétitions internationales pour le Canada. Il a connu l'ivresse des grandes victoires lors de la coupe Canada en 1987, aux Jeux olympiques d'hiver de Salt Lake City en 2002 et de la coupe du monde en 2004.

Avant de soulever les foules dans tous les amphithéâtres de la LNH, Mario Lemieux a marqué à jamais son passage dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. À 15 ans, il est le premier choix des Voisins de Laval. À sa première campagne, il amasse 96 points. La saison suivante, 184 points. Finalement, en 1983-1984, il a fait bouger les cordages à 133 reprises pour terminer la saison avec 282 points.

En 1988-1989, Mario Lemieux connait ce qui va devenir sa saison la plus mémorable. Il devient le quatrième joueur de l'histoire avec Maurice Richard, Michael Bossy et Wayne Gretzky à enfiler 50 buts en 50 parties. Il signe l'exploit à son 44e match de la campagne. Le 31 décembre, il réalise un autre exploit avec une soirée de huit points dont cinq buts contre les Devils du New Jersey. Il terminera la saison avec 85 buts et 114 aides.

Lemieux a mis fin à sa carrière après 915 parties. Il a fait scintiller 690 lumières rouges, s'est fait complice de 1 033 buts pour un total de 1 723 points en saison. Dans les séries éliminatoires, il a joué 107 parties où il a marqué 76 buts et amassé 96 aides pour 172 points.

En 1990, il est devenu propriétaire majoritaire des Penguins pour ainsi sauver la concession de la faillite.

Mario Lemieux a été admis au Temple de la renommée du hockey en 1997. En juin 2009, il a été nommé Chevalier de l'Ordre national du Québec par le premier ministre Jean Charest.

- Jean-Claude Grenier




 


  •