Biographie de: BLANCHARD, Bernard « Coco »

Naissance : à Saint-Rémi-de-Napierville, Québec
Décès : en 1973
Intronisation : 1999
Discipline : Crosse
Catégorie : Athlète


Au lendemain de la Dépression, la crosse rivalisait encore de popularité avec le hockey et Bernard « Coco » Blanchard permettait au Québec de mériter sa part de victoires sur les puissances canadiennes de ce sport.

En 1936, Baz O'Meara, le columnist du Montreal Star, écrivait: « Je crois vraiment qu'il est le meilleur joueur de crosse que j'ai eu l'occasion de voir. Une fois de temps à autre, le sport se donne une grande étoile et Blanchard en est une. »

« On peut dire sans exagération qu'il a été l'un des meilleurs joueurs de crosse au Canada », analysait un ancien coéquipier, Paul-Marcel Raymond, alors directeur des sports à Radio-Canada.

Sa détermination, sa rapidité et sa finesse ont été reconnues par le magazine américain Sports Illustrated qui, en 1964 écrivait: « Coco Blanchard a été à la crosse des années ‘20 et ‘30 ce que Maurice Richard fut au hockey des années ‘40 et ‘50. » Un athlète naturel, Blanchard a aussi excellé au hockey, nommément avec les Canadiens Sr et les Bears de Hershey dont il a été le meilleur pointeur en 1937.

Natif de Saint-Rémi-de-Napierville, Blanchard a fait ses études au Collège Jean-de-Brébeuf. Il est décédé en 1973 à l'âge de 59 ans. À ce moment, grâce à ses efforts « pour rendre la crosse plus civilisée » comme il le disait, quelque 3 000 jeunes Québécois avaient adopté son sport de prédilection. En 1975, il était intronisé au Temple de la renommée canadien de la crosse à New Westminster en Colombie-Britannique, à titre de joueur et bâtisseur.




 


  •