Biographie de: DIONNE, Marcel

Naissance : 3 août 1951 à Drummondville, Québec
Intronisation : 1999
Discipline : Hockey
Catégorie : Athlète


Marcel Dionne, talentueux joueur de centre, deuxième choix lors du fameux repêchage de 1971 qui propulse également Guy Lafleur des Canadiens de Montréal, est né le 3 août 1951 à Drummondville. Detroit, Los Angeles et New York lui ont permis de faire carrière de 1970 à 1989.

Dès sa première saison avec les Red Wings, il brise le record de Gilbert Perreault avec 77 points mais le trophée Calder lui échappe, alors attribué à Ken Dryden, le talentueux gardien de but des Canadiens de Montréal. Il reçoit par contre le trophée Lady-Byng remis au joueur le plus gentilhomme. Pas mal pour une jeune recrue!

Marcel Dionne n'est pas homme à pavoiser. Rarement a-t-on vu une aussi discrète super étoile pourtant adulée du public pour ses 731 buts et 1 040 passes soit 1 771 points en 1 348 parties en saison. Performances qui lui ont permis d'être sélectionné à deux reprises sur la première équipe d'étoiles et à deux occasions sur la deuxième équipe d’étoiles en 18 ans de carrière.

La majeure partie de sa carrière, presque 12 ans, se déroule cependant à Los Angeles. Tous se souviennent de son célèbre trio surnommé « Triple Crown Line » qu'il forme alors avec Charlie Simmer et Dave Taylor. Avec cette équipe, il réalise ses meilleures performances ; à sept reprises, il récolte plus de 100 points et amasse plus de 50 buts dans six d'entre elles. En 1979-1980, il reçoit le trophée Art-Ross remis au meilleur pointeur de la saison.

Il termine sa carrière avec les Rangers de New York où il obtient pour la seconde fois le trophée Lady-Byng. Le Temple de la renommée du hockey l'accueille en 1992.




 


  •