Biographie de: MONTMINY, Anne

Naissance : 28 janvier 1975 à Pointe-Claire, Québec
Intronisation : 2003
Discipline : Plongeon
Catégorie : Athlète


Avec détermination et constance, Anne Montminy a relevé son défi : exceller en sport tout en poursuivant des études. Une question d'équilibre. Pour elle, le sport fait partie de la vie, mais n'est pas toute la vie. Ses succès tant en plongeon que dans ses études de droit en sont une preuve. Sage Anne Montminy!

Anne Montminy est née le 28 janvier 1975, à Pointe-Claire, haut lieu de la natation au Québec. Encouragée par des parents férus de natation, elle s'initie au plongeon dès l'âge de six ans. La vocation n'est pas là tout de suite mais elle persévère. Dès 1989, lors des championnats du monde juniors, ses efforts sont récompensés avec une deuxième place à la tour de 10 m, sa spécialité. Elle mérite la médaille d'or en 1993 à Londres à ces mêmes championnats après sa victoire à Buffalo aux Jeux mondiaux universitaires. Elle reçoit alors le prix Elaine-Tanner en tant qu'athlète féminine junior de l'année au Canada. L'année suivante aux Jeux du Commonwealth, à Victoria, elle répète la même performance. Pour l'équipe nationale de plongeon, Anne Montminy est une valeur sûre.

Tout au long de sa carrière, son éthique du travail, exprimée avec le sourire, est manifeste et appuyée par son entraîneuse d'origine chinoise, Yi Hua Li. Elle-même fière compétitrice au cours des années 1980, elle lui a certes insufflé le sens de l'effort et de la discipline mais surtout a peaufiné sa technique lui permettant d'inscrire des progrès marquants et des résultats éclatants. Malgré une divergence de vue fondamentale sur le choix sport-études d’Anne, son entraîneurse est demeurée admirative de la détermination de sa protégée laquelle lui a constamment retourné ce sentiment pour son travail de coaching, celui d'une véritable professionnelle.

Puis, il y a eu les Jeux olympiques de Sydney en 2000. Ses médailles d'argent au synchro avec Émilie Heymans et de bronze, toujours à la tour de 10 m, lui ont fait oublier les précédentes huit années de déception. Les Jeux de Barcelone en 1992 et d’Atlanta en 1996 étaient résolument derrière elle. Elle devient alors la première Canadienne à remporter une médaille olympique au tremplin de 10 m. De fameuses performances, malgré l'énorme pression, les examens du Barreau et la préparation de son stage dans une prestigieuse firme d'avocats, Goodman, Philips & Vineberg ! Déterminée, disions-nous?




 


  •