Échos de la Classique Edgar-Théorêt 2015

 
C’est avec fierté et émotion que le Musée du Panthéon des sports du Québec annonçait officiellement mardi dernier, qu’il dédiait, à perpétuité, l’appellation de son tournoi de golf annuel, à la mémoire d’Edgar Théorêt. De gauche à droite: Jacques Baril (président du Panthéon des sports du Québec), Simon Lespérance (petit-fils d'Edgar), Mariette Théorêt (épouse d'Edgar), Nathalie Théorêt (fille d'Edgar), André Théorêt (fils d'Edgar), Isabel Lespérance (petite-fille d'Edgar) et Louise Bissonnette (vice-présidente du Panthéon des sports du Québec).
 
Jacques Baril en compagnie des coprésidents de la Classique Edgar-Théorêt : Martin Lépine, président et chef de la direction de Paragraph, Jocelyn Beauchesne, vice-président performance et conseil, entreprises pour l’Ouest du Québec et l’Ontario chez Desjardins et Mario Lépine, président d’Aéro Mag 2000.
 
Claude Raymond, intronisé au Temple de la renommée en 1992 et maître de cérémonie de la soirée, en compagnie de son bon ami Jacques Demers. L'ancien entraîneur des Canadiens célébrait son 71e anniversaire mardi dernier.
 
Larry Smith, qui sera admis au Temple de la renommée le 30 septembre prochain avec Gaby Mancini (intronisé en 2000), l'ancien des Alouettes Gerry McGrath, Mark Weightman, président des Alouettes et Jean Gosselin, membre du comité de sélection du Temple de la renommée.
 
Comme le veut la tradition au Club de Golf Le Mirage, une bouteille de champagne est remise à l'auteur d'un trou d'un coup ; Rémi Bouchard a réussi l'exploit au trou numéro 8 sur le parcours Carolina.
 
Jacques Baril était heureux de renouer avec Luc Robitaille, intronisé au Temple de la renommée en 2012.
 
Pierre Bouchard était aussi présent à la Classique Edgar-Théorêt.
 
Céline Lebeau, de la Caisse De Lorimier-Villeray, entourée de Carlo Blanchard, de Michel Tremblay courtier immobilier agréé de Via Capital et de Denis Boucher, intronisé au Temple de la renommée en 2011 et gagnant du concours du coup de départ le plus long.

  •