Biographie de: CHOUINARD, Jean-Marc

Naissance : 6 novembre 1963 à Montréal, Québec
Intronisation : 2004
Discipline : Escrime
Catégorie : Athlète


Lors des Jeux panaméricains de Caracas en 1983, Jean-Marc Chouinard n'a que 20 ans. Il obtient deux médailles d'argent : une à l'épée en compétition individuelle et une en équipe. Il aide en plus l'équipe de fleuret à prendre le quatrième rang. Malgré ses autres performances au fleuret, la spécialité de cet Outremontais né le 6 novembre 1963, demeure l'épée.

Avant d'intégrer l'équipe nationale en 1980, il s'active avec le club Les Mousquetaires de l'entraîneur Jean-Pierre Le Coz. Il deviendra avec le temps dix fois champion canadien individuel et en équipe.

Entre 1984 et 1996, il sera de quatre Jeux Olympiques mais n'aura pas la joie d'obtenir une médaille, ratant de peu cet objectif en 1984 à Los Angeles avec une quatrième place en équipe à l'épée. L'équipe nationale dont il fait partie obtiendra par la suite une 12e place à Séoul, le septième rang à Barcelone et une neuvième position à Atlanta en 1996.

En catégorie individuelle, Jean-Marc se classe 31e à Los Angeles en 1984, 63e en 1988 et 22e en 1992. Malgré ces déceptions olympiques, il a la satisfaction d'avoir remporté sept épreuves de la Coupe du monde, dont la classique italienne Trofeo Carroccio à Legnano, en plus de celles de Lisbonne, de Sydney et de Buenos Aires en 1994-1995 et d'avoir été classé cinq fois parmi les six meilleurs au classement final de la Coupe du Monde. Au cours de la saison 1986-1987, il termine la saison au quatrième rang mondial, la meilleure performance canadienne à ce jour. En 1994-1995, il réussira à améliorer cette position avec une troisième place mondiale. Pour réaliser ces performances, il accumulera plus de 40 podiums en Coupe du Monde.

À ce palmarès il faut ajouter deux championnats canadiens individuels et quatre autres en équipe entre les années 1992 et 1995, une médaille d'or individuelle et une autre en équipe aux Jeux du Commonwealth de 1990 et une deuxième place en équipe aux Jeux mondiaux universitaires de 1987.

Ce n'est certes pas un hasard si Jean-Marc Chouinard a été nommé l'athlète par excellence du Mérite sportif québécois en 1990.

Administrateur de la Régie des installations olympiques (R.I.O.) de 1994 à 1997, il sera membre de l'Association olympique canadienne (A.O.C.), premier vice-président de la Fondation de l'athlète d'excellence du Québec, a été président de Québec en forme et a co-présidé le Groupe de travail mandaté par la Ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport sur le financement des fédérations sportives québécoises et préside le Comité de gouvernance Placements Sports.

Il poursuivait une carrière fort intéressante comme conseiller en urbanisme, avant de se retrouver directeur de projets avec la firme DBSF et finalement directeur d'un service à la Fondation André Chagnon. Il est aujourd'hui vice-président Stratégie et Partenariats pour cette même Fondation.

Déjà intronisé au Temple de la renommée de la fédération d'escrime du Québec, Jean-Marc Chouinard a rejoint, dans son sport, les bâtisseurs Robert Desjarlais (1974) et Carl Schwende (1991) au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec.




 


  •