Biographie de: EDEH, Rosey

Naissance : 16 août 1966 à Londres, Grande-Bretagne
Intronisation : 2007
Discipline : Athlétisme
Catégorie : Athlète


Drôle de coïncidence s'il en est une, c'est en Angleterre aux alentours de 1830 que l'on entend pour la première fois parler de courses de haies. C'est aussi dans ce pays, plus particulièrement à Londres, le 16 août 1966, que naissait Rosey Edeh qui allait s'illustrer quelques années plus tard dans cette discipline peu après son arrivée au Québec à cinq ans… conservant néanmoins au fil des ans ses profondes racines britanniques.

L'athlète de classe mondiale, qui fut aussi entraîneur à ses heures, a mené une inoubliable carrière en survolant allègrement les haies sur 400 mètres, notamment aux Jeux olympiques de Séoul, de Barcelone et d'Atlanta, ainsi qu'aux championnats du monde à Tokyo et Stuttgart.

Lors des Jeux de la Francophonie au Maroc et des Jeux universitaires mondiaux en Allemagne de l'Ouest en 1989, elle remporta deux fois le non moins convoité médaillon d'argent.

Aux Jeux du Commonwealth à Auckland en 1990, elle récolta la médaille de bronze au 4 x 400m, après s'être classée septième lors de la finale individuelle.

Six fois championne canadienne, nommée aussi athlète féminine de l'année au Québec et quatre fois championne All-American, alors qu'elle poursuivait ses études au l’université Rice à Houston où elle a également sa niche au temple de la renommée, Rosey Edeh a réalisé un record canadien du 400 m haies, avec un chrono de 54,39 secondes, réalisé lors de la finale des Jeux d'Atlanta au cours de laquelle elle termina sixième.

Mère de Micha, à qui elle donna naissance un an avant sa qualification des Jeux d'Atlanta, Rosey Edeh rayonne d'une flamboyante personnalité. Elle a aussi œuvré sur divers réseaux nord-américains de radio et de télévision, multiplie les conférences sur la motivation et tient occasionnellement divers rôles au cinéma.

Elle a aussi récolté d'autres honneurs sur la scène internationale de l'athlétisme, entre 1992 et 1995, caressant l'or deux fois en Coupe du monde en équipe aux 4 x 400m et individuellement à Sestrière en France en 1995. La même année, elle termina une fois seconde et une fois troisième.

Lors d'épreuves Grand Prix, elle a aussi obtenu sa part de succès, se classant deux fois deuxième à Sao Paulo en 1993 et 1994, et troisième à Nice et à Linz en Autriche.

« Je suis reconnaissante à ma mère de m'avoir incitée à me tenir occupée au-delà de mes heures d'école à l'époque où je demeurais à Ville LaSalle. C'est ainsi, dit-elle, que j'ai appris à aimer l'athlétisme pour une vie encore plus active.

« Mes talents athlétiques furent rapidement reconnus au point que, en 1986, alors que je n'avais pas encore 20 ans, j'ai obtenu une bourse d'études de l’université Fresno State en Californie, avant d'être invitée deux ans plus tard à mettre le cap vers l’université Rice à Houston.

« À cette université, relate-t-elle, l'entraîneur Victor Lopez auquel je suis aussi reconnaissante a su développer mon talent à son plein potentiel en prévision des Jeux de Séoul. »

- Marcel Gaudette




 


  •