Biographie de: LANGLOIS, Lloyd

Naissance : 11 novembre 1962 à Sherbrooke, Québec
Intronisation : 2007
Discipline : Ski acrobatique
Catégorie : Athlète


Dix ans après sa nomination au Temple de la renommée olympique du Canada et cinq ans après son accession au Musée canadien du ski, Lloyd Langlois trouve merveilleux qu'il y ait toujours un événement l'empêchant de sombrer dans l'oubli… et ce public et ces médias toujours aussi présents qui l'ont constamment adulé, motivé et encouragé tout au long de sa carrière.

« En étant intronisé au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec, dit-il, j'éprouve la très vive sensation de faire ma rentrée dans l'histoire avec ceux et celles qui, avant moi, l'ont aussi façonnée en accomplissant d'éblouissantes performances! »

Grâce à d'inoubliables prouesses, le légendaire athlète natif de Magog a, pendant 15 ans, donné des lettres de noblesse à l'échelle internationale au très spectaculaire sport du ski acrobatique. En fait, en plus de 100 épreuves de Coupe du monde de cette discipline extrême disputée en une dizaine de pays, le double champion du monde et quintuple champion canadien revendique un palmarès de 22 médailles d'or, 25 d'argent et 27 de bronze en sauts acrobatiques. Il s'est aussi abreuvé deux fois du champagne de la victoire ultime, terminant au pignon du classement de la Coupe du monde en 1985 et 1993.

Il a aussi périlleusement inscrit à son tableau de chasse le titre mondial en 1986 sur les pentes de Tignes en France et sur celles de Oberjock en Allemagne, en 1989… récoltant en sus les médaillons de bronze des Jeux olympiques de Calgary en 1988, lorsque la discipline fut en démonstration, et lors des Jeux de Lillehammer en Norvège en 1994.

Innovateur, l'ancien membre du célèbre Québec Air Force a été l'inventeur du saut périlleux « Half Rudy Full » et le premier à exécuter en compétition le triple saut arrière avec quadruples vrilles lui permettant de remporter six épreuves consécutives en Coupe du monde en 1985.

« Je suis très heureux qu'on continue ainsi à penser à moi et à m'honorer de la sorte. En raison de la vulnérabilité de mon sport et de mes fréquentes blessures, j'estime avoir néanmoins connu une palpitante carrière… et j'en suis fier! »

Lloyd Langlois opère une usine de deuxième transformation du bois de cèdre et de pin dans son patelin, lui qui avait pourtant rêvé d'un après carrière musical, en guitare et en chansons, ayant déjà percé en ce domaine au petit écran. Un malencontreux accident de ski l'a cependant contraint à une greffe de tendon à un pouce, lui faisant remiser sa guitare.

« Après 20 ans à vivre dans une valise, ça m'a permis de faire mes adieux à ma carrière rock au profit d'une vie familiale qui dure depuis 20 ans auprès de ma conjointe Michèle et de mes filles Naomi et Maude… » Ça ne m'empêche toutefois pas de joyeusement fredonner en travaillant.

Ça lui fait aussi chaud au cœur de circuler dans les sentiers Lloyd Langlois à Magog et de dévaler les pentes du même nom au Mont-Orford… un nom prestigieux qui ravive d'impérissables souvenirs!

- Marcel Gaudette




 


  •