Biographie de: BANOS, Jean-Paul

Naissance : 27 janvier 1961 à Lavelanet, France
Intronisation : 2010
Discipline : Escrime
Catégorie : Athlète


Jean-Paul Banos est né le 27 janvier 1961, à Lavelanet, en France. En 1971, la famille Banos quitte l'Europe et s'installe au Québec. Après être demeurés à Montréal pendant un certain temps, les Banos prennent la direction de Chibougamau. À partir de ce moment, son destin se dessine : Jean-Paul deviendra un des plus grands sabreurs canadiens.

Sa carrière débute en janvier 1974 alors qu'il s'inscrit au club d'escrime Scaramouche dirigé par Henri Sassine. Cet Égyptien d'origine enseigne l'éducation physique dans cette localité éloignée du Nord québécois. En fait, l'ainé des frères Banos répond à la demande de Jean-Marie qui est fasciné par cette discipline qu'il pratique depuis quelques mois.

Assez rapidement, Jean-Paul démontre de grandes habiletés et remporte son lot de victoires. Après les Jeux du Québec, il parvient à faire l'équipe nationale junior en 1977. Cette même année, il prend part au championnat mondial junior à Vienne, en Autriche.

Désirant poursuivre leurs études après l'école secondaire, les deux frères installent leurs pénates à Montréal à la fin des années 1970. S'ils n'habitent plus Chibougamau, ils demeurent membres tout de même du club Scaramouche et conservent un lien étroit avec Henri Sassine. Entre les études, les compétitions et l'entraînement, ils effectuent de nombreux aller-retour Montréal-Chibougamau pour continuer à bénéficier de la présence de leur entraîneur.

En 1980, Jean-Paul remportera son premier championnat canadien junior tout en mettant la main sur le championnat senior. Il sera Champion canadien senior à six autres reprises entre 1983 et 1992.

Il gardera un souvenir impérissable de ses premiers Jeux olympiques à Los Angeles en 1984. Il sera également présent aux Jeux de Séoul (1988), de Barcelone (1992) et d'Atlanta (1996).

Bien qu'il ait participé à quinze championnats du monde et à plusieurs événements de la coupe du monde entre 1978 et 1996, c'est aux Jeux panaméricains qu'il obtient le plus de succès. À Caracas, en 1983, il mérite la médaille de bronze en individuel et en équipe. Quatre ans plus tard, à Indianapolis. Jean-Paul remporte l'or en prenant la mesure de Peter Westbrook, le médaillé de bronze des Jeux olympiques de Los Angeles. Pour couronner le tout, il ajoute le bronze en équipe à son palmarès. Finalement, en 1991, à La Havane, il obtient une autre médaille de bronze en équipe. Jean-Paul est également médaillé d'or individuel et par équipe à deux reprises aux championnats du Commonwealth, soit en 1986 et 1990.

En s'illustrant de la sorte sur la scène internationale, Jean-Paul Banos contribue à relever le niveau de l'escrime canadien. En championnat du monde, après une seizième place en 1982, il parviendra à se hisser à la dixième place en 1993. Il fera également partie de l'équipe ayant réussi l'exploit de se positionner au sixième rang aux championnats du monde de 1991 et 1993.

Après les Jeux olympiques d'Atlanta en 1996, Jean-Paul mettra fin à sa carrière sportive. Passionné d'escrime, il s'impliquera au développement de son sport en travaillant comme directeur technique de la Fédération d'escrime du Québec de 1991 à 1997.

Au cours de sa carrière, Jean-Paul affrontera un adversaire particulièrement coriace à plusieurs reprises. Durant toutes ces années, il croisera le fer avec son frère Jean-Marie des milliers de fois. C'est en sa compagnie qu'il fera son entrée au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec.

Au même moment, le maître d'armes Henri Sassine esquissera un sourire de satisfaction!

Jean-Paul travaille depuis maintenant plus de 15 ans pour IBM Canada et est présentement directeur de la prestation des services.

- Paul Foisy




 


  •