Biographie de: ROSSI, Joseph « Tino »

Naissance : 19 mars 1950 à Supino, Italie
Intronisation : 2010
Discipline : Cyclisme
Catégorie : Bâtisseur


Lorsque Joseph « Tino » Rossi donna le signal de départ de la première course cycliste de Lachine en 1978, il était loin de se douter que cet événement deviendrait une référence au sein du monde sportif québécois.

Né le 19 mars 1940 dans le petit village de Supino, en Italie, le président fondateur des Mardis cyclistes de Lachine arrive au Canada à l'âge de 15 ans. Débutant comme livreur en tricycle dans les rues de son quartier, il s'initiera aux responsabilités de la vie. À seize ans, il s'implique bénévolement comme président de la chorale paroissiale. D'ailleurs, toute sa vie sera imprégnée par la volonté de contribuer au bien-être de ses pairs.

Fasciné par le sport en général et particulièrement par le vélo, il deviendra coureur cycliste dans les années 1960. Après une courte carrière et un fatal accident, il dut mettre fin à sa courte carrière d'athlète cycliste. Sa passion pour la bécane se poursuivra dans l'organisation d'événements. Travailleur méthodique et exigeant, on reconnaîtra son sens de la gestion en lui demandant de s'impliquer lors des Jeux olympiques de Montréal en 1976. Nommé maître de piste du vélodrome, il verra à ce que les épreuves cyclistes se déroulent sans anicroche.

S'il s'investit corps et âme dans le cyclisme à ce moment-là, c'est qu'il croit fermement que le sport est une école formatrice où les jeunes peuvent développer une grande discipline. Ainsi, en 1977, il met sur pied des écoles de pistes et en assure la coordination au vélodrome olympique. Quelques années avant le démantèlement du vélodrome, il laissera la direction pour s'impliquer davantage dans le milieu des affaires dans le domaine du cyclisme.

En 1978, encouragés par « Tino », sept amis participent à une épreuve cycliste dans les rues de Lachine. Assez rapidement, il parvient à convaincre les autorités en place que la ville de Lachine doit devenir un partenaire de l'événement. Au terme de la saison 1978, dix épreuves auront été présentées.

Tenus depuis les débuts sur le parcours initial, Les Mardis cyclistes de Lachine sont devenus l'événement phare du cyclisme au Québec. Les plus grands coureurs y participent. Pas moins de 330 courses auront été présentées à ce jour dans le cadre des « Mardis ». De plus, « Tino » organisera d'autres grands prix cyclistes dans la région métropolitaine pendant plus de vingt ans.

« Les Mardis » seront honorés à plusieurs reprises. Par exemple, en 1997, SPORTSQUÉBEC reconnait cet accomplissement en lui attribuant le premier « Maurice » de l'événement de l'année au niveau canadien.

On soulignera également le travail du président fondateur. En 1988, « Tino » Rossi recevra la Médaille de la Confédération du Canada. En 1989, puis en 1993, il sera nommé organisateur de l'année de la Fédération québécoise des sports cyclistes qui l'accueille au sein de son Panthéon quatre ans plus tard. En 2002, il sera décoré de la Médaille du Jubilé de Sa Majesté la Reine Élizabeth II. Finalement, on lui attribuera le prix du Mérite civique Montréal-Lachine en 2007.

Après 33 ans d'implication dans le milieu du vélo, Joseph « Tino » Rossi espère donner en héritage le besoin d'exceller et la passion du sport à notre société québécoise. Il sera désormais membre du Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec.

- Paul Foisy




 


  •