Biographie de: BOUCHER, Denis

Naissance : 7 mars 1968 à Montréal, Québec
Intronisation : 2011
Discipline : Baseball
Catégorie : Athlète


Joueur de baseball et entraîneur; olympien aux Jeux d’Athènes et de Pékin; médaillé de bronze en Coupe du monde 2009; quatrième aux Jeux panaméricains 1987 avec une fiche de 1-1; meilleur lanceur gaucher des Championnats mondiaux junior 1986; membre et entraîneur au sein du programme de l’Académie de baseball du Canada et sur la scène internationale; et recruteur pour la prestigieuse organisation des Yankees de New York… Voilà quelques lettres de noblesse qui honorent l’ancien artilleur gaucher Denis Boucher.

Ce nouvel intronisé du Panthéon des sports du Québec avait seulement 82 jours lorsque, le 27 mai 1968, le président Warren Giles de la Ligue nationale de baseball annonça l’avènement d’une équipe à Montréal… Les Expos devenaient ainsi la première franchise de l’histoire des ligues majeures à avoir pignon sur rue hors des États-Unis.

Le charmant poupon, natif de Lachine, n’avait pas encore commencé à percer ses premières dents que, déjà, il mordait dans la vie !

Le p’tit Denis était à mille lieues de s’imaginer qu’il ferait carrière au baseball et, surtout, qu’il l terminerait dans les ligues majeures en tant que joueur et instructeur dans l’uniforme numéro 38 de Nos Expos, nos Amours.

Il ne faut pas s’étonner si le petit artilleur gaucher d’alors, devenu un gérant de 6’1”, fut appelé à gravir le monticule dès l’âge de 4 ou 5 ans. « Mon grand-père Alfred et mon père Jacques étaient de bons joueurs de balle. Ils m’ont grandement inspiré et encouragé. J’essaie d’en faire autant aujourd’hui avec mes fils Corentin, Loïc-Antoine et Terrence. Mon épouse Isabelle et moi avons aussi une charmante fille, Jade », exprime celui qui tient une place de choix dans le baseball organisé à Lachine et dans la région du Lac Saint-Louis… et qui dirige l’un de ses fils au niveau bantam « AA ».

Dans les rangs juniors, Denis Boucher a réalisé l’exploit d’un match sans point ni coup sûr avec les Blue Jays de… Ville LaSalle et qui, par analogie plusieurs années plus tard, parapha son premier contrat professionnel, en 1987, avec les Blue Jays de… Toronto. Cette année-là, Baseball-Canada l’avait en vain pressenti pour lancer en 1988 aux Jeux de Séoul, où le baseball faisait sa rentrée en sport de démonstration.

Dans les rangs mineurs, Denis Boucher a présenté des dossiers de 31-22 dans les ligues de classe « A », 1-0 dans le « AA » et 44-33 dans le « AAA », incluant un palmarès de 18-16 avec le club-école des Expos, les Lynx d’Ottawa, de la Ligue internationale.

À Montréal, il a cumulé une fiche gagnante de 3-2 et il conserve un souvenir impérissable de son premier match avec les Expos. « C’était la Fête du Travail, le 6 septembre 1993, il y avait plus de 40 000 spectateurs au Stade olympique. J’ai cédé le monticule après six splendides manches avec les Expos en avance de 2-1, pour enfin savourer la victoire. »

Cette année-là, sa fiche fut de 3-1 avec une moyenne de 1.91 point mérité.

Ayant sa niche au panthéon des sports, il est heureux d’y rejoindre Claude Raymond – qui l’a précédé de 20 ans comme athlète québécois dans les majeures – et son bon ami Ron Piché. « C’est un bien grand honneur d’y être aussi et de partager cette gloire avec plusieurs de ceux et celles qui ont marqué l’histoire du sport au Québec », dit-il.




 


  •